Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2009

La pagode Shwezigon

C'est la pagode la plus merveilleuse qu'il m'ait été donné de découvrir en Birmanie, et la seule qui puisse rivaliser avec la Shwedagon de Yangon.

shwezagon 1.jpg
(Shwezigon, 26 janvier 2009)

Cela tient à son aspect "étincelant" d'une part, mais également à son histoire : Son érection est le symbole de la création de la cité impériale que fût Bagan, mais aussi surtout celui de l'instauration du dhamma (la loi bouddhique) qui sera dès lors appliquée à l'ensemble du royaume birman.

La pagode Shwezigon, construite en 1059, devint également un modèle d'architecture qui s'exporta dans tout le pays et parfois même au-délà des frontières...

C'est donc un peu la pagode "Number one" !

shwezagon 3.jpg

Le cadre serein de Bagan, loin de toute agitation, ainsi que le peu de fidèles (comparé à certaines autres pagodes) ajoute du mystère à la magnifiscence du monument, récemment rénové et recouvert à nouveau d'or !

La légende veut que ce soit un éléphant blanc transportant un os frontal du Bouddha Gautama ("Le" bouddha !), qui, mettant un genou à terre à cet endroit prècis, décida de l'emplacement de la construction...

shwezagon 4.jpg
(Shwezigon, détails, 26 janvier 2009)
shwezagon 2.jpg
shwezagon 6.jpg

Dans l'enceinte du temple, on découvre également de nombreux "nats", esprits qui accompagnaient les hommes dans leur vie quotidienne, bien avant que le bouddhisme n'apparaîsse.

shwezagon 5.jpg
(Nats, Pagode Shwezigon, Bagan, 26 janvier 2009) 

La nouvelle religion tenta en vain de les faire disparaître, puis accepta finalement (de guerre lasse mais avec beaucoup de bon sens) de les laisser évoluer aux côtés des bouddhas.

Ces nats, au nombre de 37, conservent toujours une importance primordiale dans la vie spirituelle de chaque birman.

bupaya 3.jpg

Non loin de là, en bordure du fleuve Irrawaddy, un étrange (et relativement) petit stûppa nous ramène aux touts premiers temps du bouddhisme au Myanmar.

En effet, la pagode Bupaya passe pour être le plus ancien monument de Bagan. Son origine remonterait peut-être au IIIème siècle. Totalement détruit lors du séisme de 1975, il a été reconstruit à l'identique.

bupaya 1.jpg
(Pagode Bupaya, Bagan, 27 janvier 2009)